Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
concepteurvolumiste.over-blog.com

Jusqu'ici tout va bien !

Publié le 20 Juin 2008 par concepteurvolumiste in Espace Poétique

A toutes les mères qui pleurent leurs enfants.

A tous les pères qui ont peur pour les leurs.

Voici quelques mots, comme une morale pour clore l'histoire.

 



Nostalgique d'un temps où Keupon.

ne rimait pas avec Clodo.

 

Avant le verlan, on disait Punk.

ça ne rimait, ni avec Funk.

                   , ni avec Sunk.

ça rimait avec bière et no Future.

 

Y'avait d'la haine.

        et d'la peine.

Y'avait du cuir et des clous.

Y'avait d'la zic et des coups.

Y'avait d'la furie et des Pogos.

Y'avait d'la marron et d'la coco.

 

Si j'la vend ? J'm'en défend.

Si j'en prend ? c'est Avant.

 

La tête à l'envers, au début t'es vert.

Tu t'crois au-dessus de ton père.

T'oublies les paroles de ta mère.

Pour les petits, tu deviens le grand frère.

Pour tes amis, tu fais la paire.

 

Ce frisson, le long de tes nerfs.

Sensation . . .

Passion . . .

C'était bon . . .

C'était con . . .

C'était fort, c'était core . . .

Trip pour le Hip.

Détente pour la pente.

 

Au début, c'est facile.

ça plane, te fais pas d'bile.

Au début c'est festif.

Comme un splif.

Ensuite ! . . . La Routine.

Mesquine, elle te pine.

 

Sensation n'est plus là.

Le Flash est en bas.

C'est moins bon, c'est plus con.

C'est moins fort, pour le corps.

Pire ! ! ! il t'en faut pour ton effort.

Non, ça ! , c'est pas bien.

Mais j'y retourne à chaque fois comme si de rien.

 

Pour ça j't'l'crache.

Pour m'mettre un coup de cravache.

 

Des veines au tarrin.

Des cristaux aux naseaux.

 

Mon esprit, Ce mépris.

Cet oubli, Ce vaumis.

 

Fallait qu'j't'l'dise !

Me reste l'alcool.

Quand jouant ce rôle.

Un verre s'est offert.

 

En bref tant que c'est festif tout va bien !

 

Comment ça finis déjà ?

Pour celui qui dit :

" Jusqu'ici tout va bien ! "

Commenter cet article