Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
concepteurvolumiste.over-blog.com

Episode 3 : De Beaux Matériaux d'Emballages

Publié le 30 Janvier 2009 par concepteurvolumiste in Packaging Story

Acte 2 : Le carton plat

 Ce carton est une accumulation de couches de papier ( " jet " ).

Le carton est constitué de fibres de cellulose donc de bois ( les essences les plus utilisées sont les résineux tel que l'épicéa, le sapin, le pin et les feuillus comme le bouleau et le peuplier ).

Pour passer du bois à la cellulose qui forme le carton il faut :

  • du Sulfate
  • du Sulfite
  • Ecorçage
  • Broyage
  • Séparation chimique
  • Traitement alcalin
  • Sulfure et hydroxyde de sodium
  • Autoclave
  • Blanchiment
  • Composés chlorés
  • Traitements à l'ozone

Pour recycler du carton il faut :

  • des Solubilisants
  • des acides
  • pulpage
  • épuration
  • trituration
  • désencrage
  • bactéricide
  • fongicide
  • adjonction de liants
  • élimination des métaux lourds et des contaminants organiques.

Bref où est donc passé l'éco-conception; en jonglant avec toutes ses opérations et produits chimiques on joue avec les propriétés et caractéristiques du Carton.

Tous ces paramètres sont parfaitement maîtrisés par les industriels , ils jouent sur les propriétés du carton dés la fabrication de la pâte à papier en manipulant ses produits et ses opérations.

Suivant les procédés de fabrication, on obtient des fibres plus ou moins longues ce qui modifie les propriétés du carton.

  • les caractéristiques physiques ( le grammage, l'épaisseur, la densité, la porosité, la teneur en humidité, la planéité, la stabilité dimensionnelle, l'opacité ).
  • Les caractéristiques mécaniques ( la rigidité, la rigidité statique et dynamique, l'élasticité, la résistance aux pliages, au clivage, au délaminage, à la traction, au déchirement, à la compression, à l'éclatement.
  • L'aspect avec la solidité de surface, la tension de surface, la rugosité de surface, le ph de surface, la blancheur, la brillance, l'absorption d'encre.

 

Propriété de surface rime avec blanchiment, hydroxyde de ceci, sulfure de cela tous cela pour que le packaging réussisse une de ses missions les plus essentielles c'est à dire

Véhiculer la marque, le logo, les messages vers les clients.

Est-ce bien nécessaire à l'heure du numérique et du code barre.


Tous ces cartons plats, toutes ces allées de supermarché, remplis d'impression. Pour une belle impression, il faut un beau support, alors il faut le blanchir, pour ensuite y mettre une encre soit disant avec un taux de métaux lourd inférieur aux normes européennes en vigueur.

Alors que nous sommes à l'heure du tout numérique, un simple code barre donnerait une vidéo, une photo, des milliers d'infos qu'un emballage ne pourrait jamais contenir.

Du coup les allées des hypermarchés seraient remplis de carton gris avec de simple code barre, qu'il suffirait de scanner avec son téléphone pour obtenir les infos demandées.

Jusqu'à nouvel ordre le numérique ne pollue pas; bien que le wifi ?. . .?

On pourrait même imaginer de pousser le rêve plus loin vers les Webmarchés.

Il y a vingt ans, on pleurait car les petits magasins de quartiers mourraient face à la concurrence des hypermarchés. Est-ce que ces derniers pourraient mourir face aux Webmarchés, le tout en facilitant la vie des petits poissons.

Malgré tout, il faut dire que toutes ses propriétés donnent au matériaux une finesse et une sensibilité qui se traduit immédiatement dans la conception des boîtes.

Faire des boîtes en carton ondulé est à la porté du premier débutant venu. Pour le carton plat c'est une autre histoire on passe d'un matériaux de quelques millimètres d'épaisseur à un matériaux de généralement moins d'un millimètres.

Ce qui change tous, le moindre dizième de millimètre compte. Quelques dizièmes de trop et la boîte ne se verrouille pas.

Pour la mise en oeuvre, il faut retenir qu'à l'inverse du carton ondulé la forme de découpe frappe à l'extérieur de l'emballage, c'est à dire sur la fameuse impression, ensuite ("généralement") il suffit de placer la plaque de carton de façon à ce que l'orientation des fibres de celluloses soit paralléle au déroulement de la boîte.

Commenter cet article