Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
concepteurvolumiste.over-blog.com

Blog Day Action

Publié le 14 Octobre 2009 par concepteurvolumiste in Climat Social

Qui suis-je ?

Qui suis-je pour juger qui que ce soit ?

Qui suis-je pour me permettre d’accuser un autre ?

Je sais qu’il est difficile de prendre des responsabilités.

Difficile d’être chef d’entreprise.

D’organiser à plusieurs, un groupe.

Je tire mon chapeau à tous ceux qui ont le courage de bouger

De se mettre en avant, de prendre la parole, d’agir, de vivre tout simplement.

Mais Aujourd’hui, c’est le Blog Action Day

Des Milliers de Blogs pour des Millions de Lecteurs

Des Milliers de Phrases pour des Millions d’Oreilles

Des Milliers de Pensées pour des Millions de Bras

Des Milliers d’Energies pour des Millions d’Actifs

Des Milliers de Rêves pour des Millions d’Esprits

Une grande journée pour un climat si fragile

Une grande journée pour une belle planète

Une seule journée pour combien d’accusations ?

  • J’accuse la planète de ne pouvoir tous nous nourrir.
  • J’accuse nos sociétés de ne pouvoir tous nous accueillir.
  • J’accuse l’être humain d’avoir peur de l’autre.
  • J’accuse l’être humain d’avoir envie de l’autre.
  • J’accuse l’être humain d’avoir peur de l’étranger.
  • J’accuse l’être humain d’avoir peur du réfugié.
  • J’accuse l’être humain de ne pas accueillir le réfugié.
  • J’accuse l’être humain d’enfermer le réfugié.
  • J’accuse les européens de croire pouvoir fermer leurs frontières.
  • J’accuse les européens d’avoir détruit une forêt qui allait de Lisbonne à l’Oural.
  • J’accuse les européens de vouloir faire la moral aux Brésiliens.
  • J’accuse les occidentaux d’avoir inventer la pollution.
  • J’accuse les occidentaux de vouloir faire la morale aux chinois.
  • J’accuse les occidentaux d’avoir exploité leurs colonies.
  • J’accuse les occidentaux de les exploiter encore de nos jours.
  • J’accuse les occidentaux d’obésité mentale.
  • J’accuse les occidentaux de gourmandise incontrôlable.
  • J’accuse les occidentaux d’avoir inventé un mode de vie qui épuise la planète.
  • J’accuse les Français d’avoir peur de la taxe carbone.
  • J’accuse les Français de ne pas vouloir montrer l’exemple.
  • J’accuse les Français de promouvoir le nucléaire.
  • J’accuse les Français de vouloir montrer l’exemple.
  • J’accuse les industries de ne pas faire l’effort nécessaire contre les pollutions.
  • J’accuse les industries de ne pas faire l’effort nécessaire contre le réchauffement climatique.
  • J’accuse les industries de ne penser qu’à leurs bénéfices, leurs marges et à leur productivité.
  • J’accuse les industries de favoriser exclusivement la croissance au détriment de l’être humain et de son climat.
  • Je vous accuse et je m’accuse de ne pas compenser volontairement mon impact sur le climat.
  • J’accuse l’ADEME de ne pas venir nous voir pour cela.
  • Je nous accuse de manger trop de viande.
  • J’accuse l’industrie agro-alimentaire de fournir tous ce dont on rêve.
  • J’accuse les médias de nous faire rêver.
  • J’accuse l’industrie agro-alimentaire d’exploiter les agriculteurs.
  • J’accuse la grande distribution d’exploiter les agriculteurs.
  • J’accuse les agriculteurs d’exploiter leur terre au lieu de la cultiver.
  • J’accuse les occidentaux d’exploiter leurs colonies au lieux de cultiver l’amitié.
  • J’accuse les agriculteurs qui font d’énormes réserves d’eau, d’assécher les marais et les rivières.
  • J’accuse ces agriculteurs ( pas les autres ) de bétonner à tous va.
  • J’accuse les ingénieurs en environnement de bétonner à tous va.
  • J’accuse tous les autres ingénieurs de ne pas penser plus que ça à l’environnement.
  • J’accuse tous ces ingénieurs de faire de l’éco-conception uniquement quand elle est rentable.
  • J’accuse les industriels de vouloir rentabiliser l’éco-conception.
  • J’accuse le secteur immobilier de construire des maisons peu durable, sans fondation fiable.
  • J’accuse le secteur immobilier de construire des maisons coûteuses en énergies.
  • J’accuse les banques de financer ces constructions.
  • J’accuse les banques d’endetter leurs clients pour 20 ou 30 ans avec des maisons qui ne seront jamais centenaire.
  • J’accuse le secteur automobile de nous faire croire qu’il est plus écolo de construire des voitures neuves plutôt que de garder les anciennes.
  • J’accuse le secteur automobile d’avoir inventé un nouveau paysage planétaire.
  • J’accuse le secteur automobile d’avoir choisi la facilité avec le pétrole.
  • J’accuse les industries pétrolières de laisser échapper de leurs tuyaux des quantités énormes de leurs substances dans la nature.
  • J’accuse les industries nucléaires de ne pas savoir quoi faire du remblais qui sort des mines d’uranium.
  • J’accuse les industries nucléaires de ne pas savoir quoi faire du reste de leurs déchets.
  • J’accuse les gouvernements qui pensent que la solution; c’est la voiture nucléaire.
  • J’accuse les gouvernements qui sauvent les banques sans rien changer à la donne.
  • Je m’accuse d’aller travailler pour un salaire mensuel.
  • J’accuse tous ces industriels de ne penser qu’à leur argent.
  • J’accuse les banques de financer les projets en ne pensant qu’à la rentabilité.
  • J’accuse la rentabilité de nous pousser à la productivité.
  • J’accuse la productivité d’exploiter hommes.
  • J’accuse les hommes d’exploiter les matières premières, les sous-sols,  les sols , l’air, l’eau, le vent et pourquoi pas la lune.
  • J’accuse les citadins de ne pas changer leur emploi du temps pour éviter les bouchons.
  • J’accuse les citadins de faire la queue sur la route, à la caisse , au self, au travail, en vacance, toutes leurs vies.
  • J’accuse les citadins de faire leurs courses chez des gens qui exploitent des gens qui exploite la terre.
  • J’accuse les citadins de faire vivre la grande distribution.
  • J’accuse cette grande distribution de nous fournir tous ce dont on rêve, au lieu de nous fournir ce dont on a besoin.
  • J’accuse les prolos d’être trop prolos et pas assez écolos, idem pour les bobos, les socialos, les mégalos.
  • J’accuse les syndicats d’être trop syndicalistes et pas assez écologiste.
  • J’accuse les fonctionnaires d’être restés dans leurs fonctions.
  • J’accuse les dirigeants d’avoir peur de sauter.
  • J’accuse les actionnaires de ne penser qu’à l’argent.
  • J’accuse les capitalistes de ne pas penser à l’humanitaire.
  • J’accuse les associations humanitaires ( à NON; pas ceux-là ! ! ).
  • J’accuse ce qui pensent que les écolos veulent retournés à l’âge de pierre.
  • J’accuse les dirigeants des grands pays de ne pas faire la différence entre la couche d’ozone et la couche de CO2.
  • J’accuse tous les ignorants qui ne font pas la différence entre ces deux phénomènes.
  • J’accuse tous ces gens qui confondent un trop plein avec un grand trou.
  • J’accuse tous ces dirigeants ignorants qui vont à Copenhague pour sauver le monde.
  • J’accuse tous ces gens qui ne se rendent pas compte qu’il faut agir pour une justice climatique.
  • J’accuse tous ces gens qui ne se rendent pas compte que nous vivons une époque formidable.
  • J’accuse tous ces gens qui ne se rendent pas compte que nos ancêtres ne pouvait sauver la planète.
  • J’accuse tous ces gens qui ne se rendent pas compte que nos enfants ne pourront pas le faire.
  • J’accuse tous ces gens qui ne se rendent pas compte que nous pouvons le faire.
  • J’accuse tous ces gens qui pensent qu’il est trop tard.
  • J’accuse tous ces gens qui pensent qu’il n’arrivera rien.
  • J’accuse tous les défaitistes.

Vos enfants vous accuseront; peut-être ?

J’ai pas vu le film, on ne regarde pas la télé à la maison.

Nos enfants  nous accuseront ! !

NON ! !

Vos enfants vous accuseront; peut-être ?

Pas les miens.

 

ACT NOW ! !

For Your Child ! !

Copyright pensée : Emile Zola

Commenter cet article