Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
concepteurvolumiste.over-blog.com

Episode 5 : De beaux filets coupeurs / Acte 4

Publié le 4 Janvier 2013 par concepteurvolumiste in Packaging Story

(Re)découvrez en détail les caractéristiques d'un coupeur, les filets coupants spéciaux et décodez la langue secrète des formistes !

La gymnastique des filets

Nous pouvons ferrer en rond les filets de 2 ou 3 points dans la limite d'un diamètre minimum de 10 mm. En deçà, il faudra intégrer à la forme des éjecteurs. De la même manière, nous pouvons cintrer un filet jusqu'à un angle maximum de 170 degrés. Nota : pour le cintrage des filets, l'unité de mesure des angles se lie à l'envers de notre rapporteur d'angle habituel. Ainsi, un angle de filet de 170 degrés se lierait sur notre rapporteur habituel tel que : 180 degrés – 170 degrés = 10 degrés.

5-4

Pour obtenir des angles plus aigus, il nous faudra alors créer un angle « artificiel » en positionnant bout-à-bout deux morceaux de filets. On risque alors la formation de points d'attache naturels. Ce risque est plus ou moins important selon la qualité du travail de ferrage. D'autre part, afin de ne pas fragiliser la tenue du filet dans la forme bois sciée, nous devons laisser un espace minimum entre deux filets de quelques millimètres. Là encore, selon la qualification du ferreur, on peut descendre jusqu'à 3,5 mm pour le carton ondulé et encore moins pour le carton compact. La seule réserve est de laisser tout de même un espace suffisant pour la pose des mousses.

caouta

Une autre astuce de formiste permet de cintrer encore plus nos filets de découpe : le brochage. Découvrez-en la technique un peu plus loin Episode 5 Acte 13

(Copyright Atoutnews n°1 ; Merci Frédérique ).

Commenter cet article